L’ouverture à la concurrence sur le réseau ferroviaire, que cela signifie pour la SNCF ?

Date de publication :2021-10-03
Auteur :Raphael de Jaidansmavalise

Depuis le 27 Juin 2018 et après un peu plus de 80 ans de monopole, la SNCF pourrait désormais partager le réseau ferroviaire Français. En effet, la réforme qui vient directement du ministère des transports, vise à améliorer le service public ferroviaire sur le territoire Français. Nous vous donnerons plus de détails dans cet article.



La concurrence à réellement été ouverte en 2009



Depuis 2009, la SNCF a dû ouvrir ses portes à la concurrence sur le marché international. En effet, les compagnies ferroviaires peuvent depuis venir enquiquiner la SNCF, cependant une seule entreprise tente réellement de s’introduire sur le marché Français : Thello.

Thello est une entreprise ferroviaire italienne, plus précisément une antenne d’une société publique italienne qui se nomme Trenitalia. Cette filiale s’occupe des liaisons entre la France et l’Italie par Train. Thello gère notamment les trajets Marseille - Nice - Gêne - Milan et également des liaisons de nuit comme le “Paris - Milan - Venise”. Pour le moment, très peu d'entreprises ont suivi l’initiative de Thello mais la SNCF n’est pas à l'abri d’une concurrence plus accrue sur le marché international. 



L'ouverture progressive à la compétition depuis 2020



Depuis fin 2020, la concurrence est officiellement autorisée sur les lignes intérieures du réseau ferroviaire. Les régions ont donc la possibilité (depuis décembre 2019) de lancer des appels d’offres afin de choisir une société qui s’occupera des TER de la région en question. Les régions peuvent continuer de travailler avec la SNCF jusqu’en 2023 sans passer d'appels d'offres. Après, cela deviendra obligatoire. Par la suite, c’est un contrat de 10 ans maximum qui sera mis en place avec le prestataire choisi.

Concernant les Intercités, cela se passera de la même manière qu’avec les TER. Soit l'État, encore responsable de certaines lignes Intercités sur le territoire Français, soit les régions à qui les lignes ont été cédées devront passer des appels d'offres et établir des contrats avec des prestataires (SNCF ou autre).

Depuis 2020 et pour les lignes à grande vitesse (TGV), des sociétés externes peuvent demander des créneaux à la SNCF afin de proposer d’autres alternatives aux voyageurs. Ces compagnies ferroviaires doivent posséder leurs propres rames, matériels et personnels s’ils désirent se joindre au réseau ferroviaire français. Ils auront également la possibilité de louer du matériel auprès de prestataire externes sachant qu’une rame de TGV peut coûter environ 40 millions d’euros. Concernant la régulation de ces ajouts, c’est l’organisme Arafer qui aura le dernier mot. Ces derniers devront décider si les nouvelles lignes ne viendront pas perturber celles déjà installées (TER, TGV ou Intercité).

Avec ses nouvelles structures Ouigo et Inoui, la SNCF prépare l’ouverture à la concurrence en ciblant les marchés des trains abordables (Ouigo) et de qualité supérieure (Inoui). Dans les prochaines années, nous verrons certainement plus de mouvement au niveau des Intercités et des TER qui sont gérés directement par les régions et l’Etat que sur les lignes à grande vitesse, déjà très prisées par la SNCF.

Articles similaires :

Minimiser le risque de perte d’objet lors d’un trajet en train et en Gare SNCF

Vous venez de vous installer dans votre train et le départ de ce dernier est prévu dans quelques minutes, vous êtes assis confortablement et là… Paf ! Une illumination, un flash-back de vous...

Combien d’objets sont perdus dans les gares et trains SNCF chaque année ?

 Comme vous vous en doutez, chaque année de (très) nombreux objets sont perdus à la SNCF et ce chiffre est en constante augmentation. En moyenne ce sont environ 100 000 objets perdus dans les...

Restitution-a-la-SNCF-au-bureau-des-objets-trouves

Restitution à la SNCF au bureau des objets trouvés, comment procéder ?

Perdre un objet (sur les lignes ou en gare SNCF) est chose facile, cependant le retrouver est une toute autre histoire… Avant de contacter ou de vous rendre en gare SNCF pour récupérer votre bien...